De la création du Club à aujourd'hui.

Du club de cyclotourisme au >>> Club de Sport de Pleine Nature.


Crée en 1974 avec un effectif de 15 bénévoles et pour seule activité le "CYCLOTOURISME", avec comme président M.P de 1974 à 1980 et une affiliation à l' U.F.O.L.E.P..
Plusieurs présidents ce sont succédés, J.C de 1980 à 1985, B.M de 1985 à 1998, et A.G de 1998 à aujourd'hui.
Depuis quelques année le club a vue ces activités ce modifiés, de l'activité cyclotourisme c'est ajouté le vélo tout-terrain dans les années 90, puis récemment l'endurance moto et quad, la marche et deux écoles jeunes, une en VTT et l'autre en Sport Mécanique moto et quads.
Ce qui a modifié l'appellation du club.

"club de sport de pleine nature"


Le nombre de licenciés est en constance progression pour atteindre à ce jour prés de 130 licenciés toutes activités confondues.

Vous voulez nous rejoindre.....

le siège du club est situé au 9 rue Chanzy 87300 BELLAC dans le département de la Haute Vienne (87)

la Ville de Bellac.

Ville de Bellac et les Monts de Blond


Bellac est une ville qui conjugue en toute harmonie qualité de vie et richesse du patrimoine. Sous-préfecture de la Haute-Vienne, son rayonnement économique et culturel s'étend bien au-delà du Limousin.
C'est au 10ème siècle que Boson le Vieux, Comte de la Marche, érige son château pour contrôler le commerce venant de l'Océan. La ville s'entoure alors de murailles et devient prospère au Moyen-Age grâce, notamment, aux tanneries.
En parcourant ses chemins, La Fontaine y écrivit une fable et le poète Charles Sylvestre y résida. Actuellement, Bellac joue pleinement la carte du tourisme culturel. La fréquentation, sans cesse accrue des différentes manifestations, atteste du dynamisme et de l'intérêt de la ville qui a vu naître Jean Giraudoux .
Bellac s'anime autour de son centre aquatique, des tennis (terre battue, quick et cours couverts), de son stade omnisports, de ses gymnases , de son cinéma et de son théâtre.

Les Monts de Blond.

Les Monts de Blond sont les premiers contreforts du Massif central à dépasser 400 mètres d'altitude, en venant de l'Atlantique. Ils forment la partie occidentale des Monts de la Marche.
C'est un petit territoire du département de la Haute-Vienne, d'une quinzaine de kilomètres d'est en ouest et de 6 km environ du nord au sud, à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Limoges , à l'ouest du département. Les contreforts du massif débordent sur le département voisin de la Charente, principalement sur les communes de Montrollet (368 m) et Saint-Christophe (340 m).
Le massif culmine à 514 mètres en deux points : le premier Les Marcoux entre les lieux-dits de Le Charlet et La Bétoulle, le second Les Chapus près du hameau de Bachellerie, tous deux sur la commune de Blond. Il est à cheval sur les communes haut-viennoises de Blond, Montrol-Sénard, Mortemart, Cieux, Vaulry et Chamboret.
Le paysage est essentiellement constitué de bois de feuillus et de prairies autour des villages. Les Monts de Blond sont connus pour abriter de nombreux menhirs et dolmens du Néolithique mais aussi de nombreux chaos granitiques qui font le charme de cette région. Ces pierres erratiques portent des noms évocateurs : roches aux fées, pierre champignon, pierre à sacrifice... L'un de ces chaos, les Rochers de Puychaud, marque la frontière entre langue d'oc et langue d'oïl.
ce site a été créé sur www.quomodo.com